20 janvier 2007

Fantaisies... avec Dario

"Tout l'amour que j'ai pour toi
Est brûlant comme un feu.

Il est grand et plein d'éclat
C'est si bon d'être heureux "

Le soleil, un jour d'été, et mon tee-shirt Minnie.
Mes toutous: Black et Pirate. Black le petit terrier tout blanc qui se laissait prendre comme une peluche, et qui cédait à tous nos caprices de petits gosses. Pirate, le grand balou, qui faisait pas dans la dentelle, qui courait après la balle sans s'occuper de ce qui pouvait gêner sans que ça l'affecte en aucune manière, que ce soit ou non mon papa sur une échelle.

"Mes cris de joie
Je te les doit
Car rien pour moi
N'est plus que toi"

Mon frère et moi sur notre balançoire. Sa chute de la balançoire dans les patates.
Mon premier lapin nain dans mon potager. L'attente malicieuse quand j'apprends à l'écouter et lui parler, pour mieux l'attraper. Le sourire de papa plein de tendresse. L'odeur de la terre.

"Même quand tu n'es pas là
Il est présent
Bien présent"

Les cris, la colère devant ma maman qui me laisse à l'école. Le caprice qui se transforme en fugue de la maternelle, un jour de brouillard. L'insouciance totale dans un vrai moment de danger. Puis la main chaude de mon animateur préféré, Christophe, qui m'attrape le bras dans la brume. Être en retard au boulot a du bon des fois.

" Tout l'amour que j'ai pour toi
Est plus fort
Chaque jour
Je crois bien qu'il durera
Pour la vie
Pour toujours"

Le rose de mes barbies, et le temps passé à jouer avec ma voisine. Je veux être la plus belle, la plus forte, la mieux quoi. Princesse barbie.
Mes premiers gâteaux en sable, en boue et en fleur dans le bac de la piscine de barbie avec ma voisine. Nos premiers parfums... des fleurs et des aromates dans des bocaux au soleil.

"Quelle obsession
Que ma passion
Je te dis non
Tout bas, tout bas"

Une maîtresse de CE1 avec du vernis blanc nacré, jeune, des manières qui m'énervent. Mes premières questions. Je prends l'école comme un défi, 1ère de la classe par revanche contre son attitude si peu maternelle, et tellement provocante.

"Au moindre bruit de tes pas
Mon coeur bat
Mon coeur bat"

Mes premiers amoureux de l'école. Ma meilleure amie, la petite grosse avec une grande gueule, qui refait les paroles d'une chanson pour le garçon qu'elle aime. Le rire...
Les échanges de bonbons, les parties de billes, de fog même. Le marchand de journaux.
Les jeux en bois à escalader dans la cour, les roues, l'équilibre et le sable. Mon taille crayon "mon petit poney" balancé sur une élève au fond de la classe, les gifles aux garçons.

"Je veux crier
Au monde entier
Que rien ne peut
Nous séparer"

La maison construite par mon papa. Le sable, le ciment. Son grand tamis, le sable doux et... la sciure. La moquerie devant un camarade qui ne connaissait pas le mot truelle. Mais d'où il vient lui?

"Tout l'amour que j'ai pour toi
C'est vraiment
Tout pour moi "

Ma première meilleure amie, avec qui je me dispute la première fois que je lui parle. La cire de babybel chaude sur le crane d'un blond platine indélicat avec nous. Les premiers délires: le MAÏS... La découverte des massaïs du Burkina Faso.
Mais aussi les jeux dans l'impasse, avec le tracteur qu'on pousse. Le caca que jette mon voisin à son "ex" amoureuse à coups de "poufiasse', "Angélique, danger publique".

MERCI PAPA, MERCI MAMAN.

Posté par cypris à 00:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Fantaisies... avec Dario

  • "La cire de babybel chaude sur le crane d'un blond platine indélicat avec nous."

    Je crois que tu en as de belles, à me raconter à ce sujet...

    Posté par lambchop, 20 janvier 2007 à 09:41 | | Répondre
Nouveau commentaire